mardi 1 décembre 2009

Pour s'informer sur le projet de LGV

Voici un lien vous permettant d'avoir accès aux documents diffusés lors de la conférence de presse des opposants à la branche sud de la LGV réunis à Sellières le 14 novembre dernier. Cela permet d'avoir un autre point de vue que celui de RFF! Utile lorsqu'on est élu et que l'on doit se prononcer au nom de l'ensemble des habitants d'une commune. D'ailleurs, j'espère que les habitants de Sampans seront prochainement invités à se prononcer sur le sujet de la LGV branche sud et de l'implantation d'une gare sur la commune, car une nouvelle consultation va être lancée par RFF.

Prenez connaissance des informations contenus dans les documents, et posons les bonnes questions. Par exemple, pour Sampans, le fameux projet de déviation de la route principale qui fait tant fantasmer certains, n'entrainerait-elle pas au final plus de nuisances du fait de l'implantation d'une gare. En effet, si gare il y avait, ceci entraînerait automatiquement une hausse du traffic routier en direction de la gare, donc encore plus de voitures et de camions. Car la déviation, qui je vous le rappelle, devrait longer l'A39 pour rejoindre la zone Innovia, ne capterait que le flux de circulation venant de l'ouest (Lons, Chalon). Le flux venant de l'est (Besançon), du nord (Vesoul), plus les dolois, passeraient tous par Sampans pour prendre le TGV ou pour le fret. C'est fait pour ça un train! Bonjour la circulation dans Sampans!! Est-ce le résultat escompté? Est-ce que ça va améliorer nos déplacements quotidiens? J'en doute.
Et que penser de la création d'un nouveau lotissement, non seulement sur des terres agricoles, mais en plus à proximité de plusieurs sources de nuisance (route, autoroute, train, puis LGV et déviation)?? Quel cadre idyllique.
Quel avenir veut-on pour demain?
Le débat est confisqué par certains, ne laissons pas faire, réagissons.
Rendez-vous le 14 décembre à 18h à la salle des fêtes de Goux pour manifester aux élus du grand Dole notre désaccord avec ce projet.

Aucun commentaire: