mercredi 16 décembre 2009

RETOUR SUR LA MANIF DU 14/12 A GOUX

Lundi 14 décembre, se tenait une réunion du conseil communautaire du grand Dole, à la salle des fêtes de Goux. Il était question de faire adopter une motion sur l'adhésion du Grand Dole au projet de LGV branche sud. Malgré la pression exercée par le président Chalons, et contrairement aux habitudes de vote (à l'unanimité comme c'est souvent le cas) celui-ci a été âprement discuté. Les pour ont été contraint de ferrailler dur...30% de votes perdus c'est une première et une défaite pour les partisans de la LGV et de leur président.Cela signifie qu'une dynamique a été lancée, que notre action a été payante, qu'elle est efficace et donc qu'il faut continuer et même l'intensifier...

Le président a donc été contesté par ses élus (certainement une première). Cela signifie qu'une partie a perdu sa confiance et que certainement lui-même va être amené à intégrer cette situation nouvelle et donc à devenir un peu plus prudent dans ses décisions.
A noter la différence entre le vote secret et celui public (91 votants, 64 pour, 16 contre, 9 blancs, 2 abstentions, deux voix de plus en abstentions). Bien sûr il serait bon de connaître l'origine de ces changements. S'agit-il d'opposés au projet qui ont changé d'avis, ou d'avantage de favorable au projet LGV qui ont ainsi commencé à chnagé d'avis.
A remarquer encore que contre toute attente le représentant de Damparis s'est opposé. Il serait très interessant de connaître la position de Michel Daubigey pour Tavaux. Quelqu'un la connait-il ?
Les représentants de l'Europe sont légion et se tiennent informés de tout. Je doute qu'un tel revirement soit de nature à les inciter à revoir leur position quant au financement de ce projet, n'en déplaise à M. Chalons.
Si le projet est reconnu impopulaire ils renonceront définitivement.
Le projet LGV aurait-il déja du plomb dans l'aile?

Aucun commentaire: